Pourquoi faire un test de personnalité ?

Dans notre monde de plus en plus social, se connaitre soi-même est devenu incontournable.

La connaissance de soi apporte des repères clés en termes de fonctionnement psychique interne et relationnel. Les tests psychologiques répondent ainsi à plusieurs besoins :

  • outil essentiel d’orientation ou de reconversion professionnelle,

  • préparation des candidats à des entretiens et tests de recrutement,

  • grille de compréhension des motifs profonds de nos choix et de nos actions,

  • faire le point sur soi et préciser l’origine de certaines de nos difficultés ou souffrances récurrentes,

  • aide au diagnostic de troubles psychologiques.

Les traits de tempérament sont à la base des motivations, et des comportements.

Ils dérivent essentiellement de déterminants génétiques et neuro-biologiques. Ils dépendent aussi de toutes nos expériences vécues, car ils se sont plus ou moins développés chez chaque individu de manière à lui permettre de faire face aux différentes situations rencontrées. Les nouvelles découvertes accordent de plus en plus de place à l’épigénétique et au tempérament dans l’origine des motivations et des typologies qui en découlent.

C’est pourquoi les entreprises comptent sur les résultats de ces tests connus pour révéler la vraie nature des candidats, ainsi que leurs compétences relationnelles.

Le tempérament reste relativement stable tout au long de la vie.

Ce qui explique que les tests de cette catégorie soient très utilisés par les recruteurs. Les entreprises attachent de plus en plus d’importance au profil de personnalité et demandent à leurs recruteurs d’utiliser des outils d’évaluation des candidats en complément des entretiens. Car les employeurs misent aujourd’hui beaucoup sur les qualités humaines, entre autres pour un recrutement à un poste de manager.

Dans le domaine personnel, la connaissance de soi permet non seulement de mieux cerner les besoins profonds et durables spécifiques à chacun, mais aussi de mieux comprendre ceux des autres. Ce qui représente une aide précieuse dans les relations de couple, ou familiales.

Il s’ensuit que compte tenu des enjeux que représente la connaissance de soi, il est recommandé de n’utiliser que des questionnaires élaborés par des psychologues ou des psychiatres pour obtenir des résultats fiables et valides. Il est aussi primordial que le nombre de questions soit suffisamment élevé pour chaque facteur psychologique évalué, et que la structuration du test corresponde à des critères de différenciation réels entre les individus.

La personnalité évolue un peu plus sensiblement que le tempérament.

Elle peut être définie comme l'instanciation sociale du tempérament d’une personne dans un contexte et environnement spécifique. En fait, elle s’avère de plus en plus être très proche du tempérament car celui-ci impacte le choix de notre milieu socioculturel : choix du métier, de lieu de vie, de fréquentations et d’environnement de travail et loisirs. C’est en effet le tempérament qui nous pousse à choisir certains métiers, amis et loisirs ; ces fréquentations et natures d’échanges et d’expériences ciblées ont à leur tour une influence sur nos actes autant que nos idées. Les activités exercées dans le cadre de notre métier nous conduisent aussi à développer certaines compétences clés pour notre emploi de préférence à d’autres.

Comment choisir un test de personnalité ?

Une grande attention doit être portée aux fondements théoriques de ces tests,

La grande majorité d’entre eux reposent sur des modèles complètement obsolètes. Car ils ne tiennent pas compte de certaines différences individuelles mises en évidence par les publications de recherche sur les tempéraments. Par exemple, l’extraversion est très souvent considérée et présentée comme une mesure homogène dans les tests classiques, comme le MBTI (théories de Jung et Myers-Briggs, 1998). Cette structuration ne permet pas d’en distinguer les deux composantes pourtant distinctes de cordialité et d’assertivité (tendance à s’affirmer et « prendre les choses en main »). Or ces deux facettes de caractère peuvent être de niveau très inégal chez le même individu. Le fait de les amalgamer dans une seule échelle appelée “extraversion” et de ne présenter que leur moyenne donne une image faussée de la personne évaluée.

Un autre exemple d’approximation fréquente et incompatible avec les données de la recherche est la non différenciation des normes de réponses entre les hommes et les femmes pour certaines facettes. Or les impacts hormonaux et culturels s’ajoutent pour accentuer certains écarts de réponses entre hommes et femmes, comme par exemple concernant les types d’empathie et l’assertivité.

La pertinence d’un test repose sur ses fondements scientifiques, et son intégration des dernières découvertes. Le test lucyetic répond à cette exigence. Il intègre ainsi les corrections de certains défauts des tests classiques basés sur les 5 dimensions de personnalité (Big Five de Costa et McCrae, 1992).

Que contient votre rapport personnel lucyetic ?

  • Il synthétise vos résultats aux 7 questionnaires spécifiques listés ci-dessous,

  • il présente tous vos scores et analyses détaillées sur vos 10 dimensions,

  • il décrit votre style général et votre profil de centres d’intérêts.

Lucyetic vous offre une consultation psy en ligne gratuite pour approfondir votre bilan.

Vous pouvez aussi disposer, sur demande, d’un rapport personnel complet de votre test au format pdf, transmis par email.

Les tests prérequis pour réaliser ce bilan sont : Guide (gratuit), Forces (gratuit), Sensibilités, Régulations, Empathie, Aptitudes, Intelligences.